Encore un voyage

 :: Primo :: Archives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 4 Juin - 17:19
Sagis c'était lancé dans de petites caresses que Lliane savoura tranquillement. Pour ce qui était de sa proposition, Sagis avait accepté, mais voulait prendre son temps et c'était bien normal.

"Tu es mignon... Ta réincarnation t'a fait gagner en sagesse apparemment... Je ne compte pas squatter ce manoir sans contrepartie, ce n'est pas mon genre. Mais il y a une forêt en bordure de la ville. Je suis en partie elfe, je pourrai parfaitement t'y attendre un bon moment. Nous pourrons nous voir autant que tu voudras pour se redécouvrir."

Lliane laissa un silence serein s'installer. Elle sentait le trouble de Sagis, notamment par son rythme cardiaque élevé. Elle songea alors que comme il avait vécu dans cet orphelinat depuis ses 8 ans, il était certainement puceau pour cette nouvelle vie. Cette pensée la fit sourire, c'était une situation des plus comique par rapport à son ancienne vie.

*Peut-être devrais-je m'éloigner un peu de lui, sinon il risquerait d'avoir une trop grande émotion...*

Décidément, Lliane trouvait amusante la tournure des évènements. Lliane se redressa et se recula un peu, privant Sagis d'un trop grand contact avec sa peau ou le satin très doux de sa chemise de nuit. Elle ferma les yeux deux minutes en tendant la main, ce qui fit venir par télékinésie des verres en provenance de la cuisine.

"Si nous devons continuer à discuter, nous pourrions boire quelque chose. Je me suis permis d'emprunter des verres. J'ai quelques boissons dans mon sac, que veux-tu boire ?"
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Lun 4 Juin - 16:27
surprit mais non déçut que Lliane vienne le rassurer avec un baiser il sourit légèrement et son cœur se mit à battre un peu plus a son contacte, fixant le dragon qui luisait étrangement, était-ce vraiment lui qui lui avait laissé cette marque? Il posa sa main libre délicatement sur le corps du dragon et remonta doucement en caressant ce dernier, étrangement il sentit comme un frisson lui monter dans le dos, comme si on lui caressait le dos, étrange sensation.

Il continua de caresser le bras jusqu'à redescendre au niveau de la tête du dragon, la sensation qu'il avait lui remonta jusqu'à sa nuque et il retira sa main surprit du fait que ce dragon et lui étaient effectivement liées. son cœur battant à tout rompre, il faillit avoir un arrêt lorsque Lliane lui demanda clairement s'il était possible qu'ils restent ensemble. Le regard du jeune homme se brouilla mais il fixait les yeux de Lliane comme s'il venait de tomber sur quelque chose de rare dont il était prêt a tout pour la garder. Un long silence s'installa dans la pièce une fois de plus, Sagis reprit ses caresses mais remonta jusqu'à l'épaule de la miss, il eut la chair de poule et il ferma les yeux pour poser sa tête contre celle de Lliane, respirant son odeur agréable et douce.


-J'en serais ravis... Mais je pense qu'il nous faudra du temps pour réapprendre a se connaître.


Un Sagis prévoyant? On aura tout vu! Le jeune homme avait le cœur qui battait de plus en plus vite et fort, il se disait qu'il venait d'accepter la proposition d'une femme qui lui était inconnue et qui pourtant le connaissait bien lui. Lui qui n'avait que 20 ans, ignorant tout de son ancien passé, au fond de lui il se sentait heureux, il ne regrettait aucunement son ancienne vie et il allait profiter de sa nouvelle jeunesse.
Mjöllnir
Master Chief
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 29
http://rp-legend.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Lun 4 Juin - 16:11
Lliane écouta avec attention Sagis et fut ravie d'entendre qu'il ne voulait pas le même style de vie que ce qu'il avait pu avoir auparavant.
Par la suite, il devint à nouveau rouge comme une tomate pour parler du fait qu'ils avaient été amants, avant de la regarder comme il ne l'avait fait qu'une fois.
Attendrie, elle déposa un baiser sur le coin de l'oeil de Sagis.


"Je suis contente de t'avoir retrouvé..."

Le tatouage de Lliane émit de l'énergie, comme s'il reconnaissait celui qui l'avait apposé sur le bras de Lliane. Elle sourit et le montra à Sagis.

"Regarde, c'est toi qui m'a fait cette marque. Peut-être est-ce lui et non le hasard qui a guidé mon voyage jusqu'à cet orphelinat... Si nous étions réellement destinés à nous retrouver, que dirais-tu de rester ensembles ?"

Lliane attendit la réponse en posant sa tête sur l'épaule de Sagis, en se rapprochant de lui et en serrant sa main de plus belle. Ses contacts simples, sans bestialité lui procuraient un grand bonheur. Elle ressentit des choses familières, des sensations qu'elle avaient eues la première fois au bord du lac : la chaleur, l'odeur de Sagis et le rythme des battements de son coeur. Elle se laissait aller à profiter de cet instant.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Lun 4 Juin - 14:24
Sagis fut quelque peu choqué des révélations de Liane par rapport à lui et eux. Un violeur, lui? Comment il avait pu en arriver là pour se rabaisser à une telle atrocité? Et comment était-il mort surtout? Il se doutait quelque part que c'était la punition qui lui avait été réservée pour ses crimes atroces qu'il avait put commettre, mais désormais il était une nouvelle personne et il considérait ce passé, dont il n'avait aucun souvenir, comme inconnu. Ces évènements n'étaient pas les siens, se dit-il dans sa tête. Mais il comprenait aussi pourquoi Lliane l'attirait autant maintenant. Ils avaient été amant autrefois, et il se dit que si elle était de nouveau seule il pouvait avoir une nouvelle chance.

Un long moment de silence s'était installé dans la pièce après le récit de Lliane. Sagis réfléchissait et son cerveau était à ébullition, il se dit qu'il commençait à réfléchir de trop alors il secoua la tête et regarda Lliane dans les yeux. L'air très sérieux.


-Je ne me souviens de rien, mais si je suis mort... Je pense que je l'ai mérité à cause de ce que j'ai fais. Maintenant je suis quelqu'un d'autre et je ne compte pas devenir comme tu m'a raconté. Je veux devenir quelqu'un qui ne sera pas recherché pour des crimes. Je ne veux pas être confronté aux gens c'est tout, je n'aime pas le monde et encore moins ceux qui s'en prennent aux gens différents.

Il baissa la tête et se mit à rougir de plus belle.

-Mais, par rapport au fait quenous étions amant... Je veux bien le croire... Je n'en suis pas insensible.

Sagis releva la tête avec un regard sincère que Llian n'avait vu qu'une seule fois il y a longtemps dans les yeux de Sagis. Un regard qui inspirait un amour sincère pour elle. Sagis ne lui avait montré ses sentiments que lorsqu'il avait effectué son lien avec elle, d'où le dragon qu'elle avait désormais du côté gauche. Il lui avait dit que c'était une manière pour lui se la retrouver où qu'elle aille et inversement pour lui. Le Dragon noir et rouge de Lliane semblait d'ailleurs s'agiter en présence de son destinataire.
Mjöllnir
Master Chief
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 29
http://rp-legend.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Juin - 14:25
Sagis semblait troublé, mais c'était naturel. il avait marqué un temps d'arrêt avant de poser des questions d'une voix hésitante.

"A vrai dire, je ne sais pas ce qui t'est arrivé. Avant ta disparition, j'ai été un temps enseignante dans une école de magie sur une île nommé Gwendalavir. Sword était un de mes collègues, c'est comme ça que je l'ai rencontré. Un jour, il t'a envoyé en mission et il m'a dit plus tard que tu étais mort... Je sais seulement que c'est un dragon apparemment issu d'une grande famille. Je t'ai connu car tu étais souvent avec lui, à toujours faire l'intéressant d'ailleurs. "


Lliane s'arrêta un instant, souriant à la pensée de ses souvenirs, surtout de celui qu'elle allait évoquer.

"En fait, je ne t'appréciait pas beaucoup à la base, car tu avais pour habitude de violer et c'est quelque chose que je n'admettais pas. C'est pourquoi, quand je suis allée me baignée un jour au bord du lac et que tu m'as fait des avances des plus crues, je me suis mise e, colère et nous nous sommes battus. Mais comme nous étions absorbés dans notre combat, nous n'avons pas senti arriver un serpent d'eau qui m'a assommée. Tu l'as battu et est venu t'occuper de moi avec une douceur que je n'aurais pas soupçonnée... Depuis ce jour... Nous étions... Devenus amants..."

Lliane marqua un temps d'arrêt et détourna les yeux, un peu gênée.

"Mais je ne suis pas sûre que cela avait une grande importance pour toi étant donné que tu étais un coureur et que la seule personne qui semblait avoir une réelle importance pour toi était ton maître. "
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Juin - 10:43
Sagis fut invité à s'asseoir près de Lliane lorsque cette dernière le fit entrer dans sa chambre. Elle lui prit la main et lui expliqua qu'il était possible qu'il soit la réincarnation de ce même Sagis qu'elle cherchait depuis longtemps car il avait apparemment la même aura, le même physique, ce qui apeura un peu le jeune homme qui ne sut quoi en penser sur l'instant. Il la regarda tout simplement, se perdant dans ses yeux un long moment avant de se reprendre et de se décider à parler.

-Pourquoi je suis mort? ... Je veux dire, dans mon ancienne vie. Je veux savoir quel lien j'ai avec toi ou même les personnes que tu as cité tout à l'heure, ce... Ce Sword, qui est-ce et pourquoi je serais son serviteur?


Le jeune homme était perdu mais toutes ces questions lui taraudaient l'esprit, il avait toujours su qu'il était différent des autres, particulier en soit et il pouvait aussi changer de forme, prendre une forme animale, il avait toujours su l'utiliser correctement et c'était parfois mieux pour se faire approcher par des personnes normales. Mais même en ayant fait des recherches sur la lycanthropie il n'avait trouvé aucun symptômes par rapport a son pouvoir à lui, il était autre chose de bien différent, une sorte de métamorphe.
Mjöllnir
Master Chief
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 29
http://rp-legend.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Juin - 6:36
LlIane avait senti Sagis se déplacer une fois qu'il s'était un peu rapproché. Elle fut très contente quand elle l'entendit frapper. Elle avait répondu calmement "oui ?" et il avait entrouvert la porte.

"Bien sûr que tu peux entrer, je ne t'ai pas proposé une entrevue pour te la refuser juste après."

Sereine, mais visiblement ravie, Lliane vint ouvrir sa porte en grand tout en parlant et la referma derrière lui. Il était visiblement gêné, il rougissait. Lliane trouva cela très mignon et l'invita à s'asseoir à ses côtés, sur le lit, étant donné qu'il n'y avait pas de chaises dans la pièce.

"Pour tout te dire, on m'avait dit que tu étais mort... Mais je ne peux pas me tromper, tu physique, ton aura, tu es bien celui que j'ai connu. Je sais que certaines créatures magiques peuvent se réincarner, c'est peut-être ton cas..."

Lliane ne put s'empêcher de lui prendre la main, comme pour vérifier qu'il était bien réel. Sagis n'avait jamais été un ange, mais avec tout ce qu'elle avait pu perdre au fil des années, elle était vraiment heureuse de le retrouver.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Juin - 19:01
Lliane prit congé auprès de George qui lui montra une chambre pour qu'elle puisse se reposer pour la nuit. Il la laissa tranquille et lui dit qu'au besoin il pouvait le trouver dans la chambre du rez de chaussée a côté de la cuisine. il alla ensuite se coucher auprès de sa femme. Sagis quant à lui était dans sa chambre en train de réfléchir, se demandant bien ce que cette femme pouvait bien lui dire par rapport à son message télépathique qu'elle lui avait envoyé. Apparemment elle semblait très bien le connaître mais il ne connaissait aucun des noms qu'elle avait cité, et si elle disait vrai il préférait encore rester éloigner de ces personnes vu qu'il semblait être un serviteur. Peut-être était-ce son soit antérieure, dans une autre vie il l'avait peut être connu et il était bien le serviteur de ce Sword. Mais pour connaître la réponse il devait lui demander.

Il sauta discrètement de son lit, ne trouvant pas le sommeil à cause de toutes ces questions qu'il avait en tête et sorti de sa chambre. Il avait une capacité particulière de voir la italité des gens qui l'entouraient, c'était un de ses petits secrets, et donc il n'eut aucun mal à trouver la chambre dans laquelle Lliane se trouvait. Il voyait son aura d'un couleur bleue nuit et iolacée. Il frappa discrètement à la porte de Lliane et attendit une réponse pour entrouvrir iscrètement la porte.

-J'peux entrer? Chuchota-t-il en regardant Lliane qui était en chemise de nuit, très a son gout et attirante d'ailleurs, car il ne put s'empêcher de rougir légèrement et regarda ailleurs le temps qu'elle lui réponde.
Mjöllnir
Master Chief
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 29
http://rp-legend.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Juin - 11:34
Sagis avait très mal réagis au message télépathique. George tentait en vain de le calmer.

"Pardonne-moi Sagis, George a raison, cette méthode de conversation est assez fréquente chez les créatures magiques, je ne pensais pas que tu le prendrais mal."


Sagis s'en alla tout de même dans sa chambre et George vint se rasseoir près de Lliane pour expliquer un peu la situation.


"Je ne voulais pas l'effrayer, pardonnez-moi. Je voulais juste lui demander une conversation privée plus tard, je pense que nous avons beaucoup de choses à nous rappeler. Le fait que vous ne sachiez plus quoi faire ne m'étonne pas, Sagis n'a jamais eu un caractère facile. J'espère le ramener à un meilleur comportement en discutant avec lui. Mais ne attendez pas non plus à des miracles, il est ce qu'il est... Je pense qu'il est préférable d'aller se coucher pour l'instant. Je tenterai demain de lui reparler quand il sera calmé."


Lliane était déçue, cela pouvait se voir facilement. George lui montra une chambre et ils se dirent bonne nuit. Lliane commença à se déshabiller et sortit de son sac à dos magique une chemise de nuit bleue foncé avec de fines bretelles, un jolie décolleté et s'arrêtant juste au-dessus des chevilles. Dans un grand miroir à côté de son lit, elle regarda tristement la tête de dragon tatouée sur le haut de son bras gauche, signe de son lien avec Sagis. Elle défit ses cheveux qui tombèrent élégamment sur ses épaules.

*Viendra-t-il malgré la frayeur que je lui ai faite...?*
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Juin - 19:16
Sagis et George écoutèrent Lliane calmement, jusqu’au moment où l’horloge sonna, tous regardèrent à l’unisson l’horloge qui indiquait 2heures du matin. Sagis rabaissa le tête dans ses épaules et Georges se leva.

-Ne vous inquiétez pas, je n’ai que du temps à perdre lorsqu’on s’occupe d’enfants. Mais il est vrai qu’il se fait tard et il vaudrait mieux que je vous montre votre chambre…

Surpris d’entendre tout à coup la voix de Lliane dans sa tête il se leva d’un bon laissant tomber sa chaise dans un fracas qui cria aux oreilles de George qui s’arrêta de parler et tourna vers Sagis intrigué. Le jeune garçon avait l’air très surpris et à la fois intrigué. Il se mit à la montrer du doigt.

-C… Comment t’as fait ça ! Ce… Ce truc dans ma tête !?

George regarda Sagis et tenta de le calmer, il s’approcha de lui mais ce dernier recula brusquement en retirant son doigt visé en direction de Lliane.


-Allons, Sagis… Calme toi, ce n’est pas la peine de réveiller tout le monde, elle t’a peut-être envoyé un message télépathique, c’est quelque peu fréquents non ? Chez les elfes ou les démons…

Il lança un regard inquiet à Lliane et tentait de calmer la situation avec cet argument avant que Sagis ne dégénère. Mais Sagis secoua la tête et s’en alla d’un pas rapide dans sa chambre. George voulut le rattraper mais préféra s’abstenir, il devait quelques explication à Lliane, s’assurant que le jeune homme aille bien dans sa chambre il baissa la tête vers Lliane et se rassit nonchalamment sur sa chaise près de Lliane.


-Je vous prie de l’excuser, il est un peu turbulent et s’emporte au moindre petit truc. Mais je vous dois quelques explications sur cet incendie… Il y a en effet 12 ans, ma femme a trouvé Sagis, sortant d’une sortie de secours d’un bâtiment en flamme. Le petit avait à peine 8 ans quand c’est arrivé, et il a perdu ses deux parents dans l’incendie. J’ignore pourquoi mais depuis il est quelque peu exécrable, et ce même lorsqu’on essaye de l’aider et de comprendre pourquoi. Je ne sais pas quel lien ce jeune homme peut avoir avec l’homme que vous recherchez, ou s’ils sont les mêmes personnes mais j’aimerais aider ce petit, et je ne sais plus comment m’y prendre.
Mjöllnir
Master Chief
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 29
http://rp-legend.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Juin - 14:46
L'hôte avait été très surpris, mais ne semblait pas avoir peur. Lliane le remercia à nouveau quand il apporta la tasse de chocolat au lait et en bu une gorgée tout en écoutant la conversation. Elle fut déçue de voir qu'aucune de ses paroles n'avait eu d'effet. Elle soupira avant de continuer.

"Je suis désolée Sagis, je ne suis pas venue te chercher. Je suis ici par hasard, je voyageais comme je le fais souvent. Quant à ta famille, tout ce que je sais, c'est que tu es le serviteur de Sword... Mais cette histoire d'incendie... J'imagine que ça date de 12, 13 ans ? Sword ne m'a plus transmis aucune nouvelle de toi de puis tout ce temps. Pourriez-vous m'en dire plus ? Il a sûrement perdu la mémoire lors de cet évènement. Et avait-il l'air d'avoir une vingtaine d'années comme maintenant ?"

L'horloge sonna et Lliane y jeta un oeil.

"Il est déjà si tard... J'abuse de votre temps j'imagine, vous devez être fatigué."


Mira s'était lovée sur les genoux de sa maîtresse et avait commencé à dormir. Lliane la caressa et envoya un message télépathique à Sagis.

*Si tu veux venir me voir, que ce soit cette nuit ou plus tard, je pense que je m'arrangerai pour rester dans le coin, j'imagine que tu dois vouloir des réponses... Tout comme moi d'ailleurs. Et il y a des détails qui ne concernent que nous.*
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Juin - 13:50
George écouta La jeune femme avec stupeur, les yeux rond comme des billes et la bouche entre-ouverte, ce fut le micro onde qui bipa pour annoncer que le chocolat au lait était chaud qui le sorti de sa léthargie en sursautant légèrement. Au moins pour sur elle était directe et le jeune homme qui continuait à la fixer sans aucune expression la considéra d'un regard méfiant. Le maître de maison déposa la tasse fumante devant Lliane et s'assit à t'able avec eux, curieux. Il n'aurait jamais pensé voir un être comme Lliane un jour mais depuis qu'il recueillait des jeunes étrangement différents des humains, rien ne pouvait l'appeurer. Sagis quant à lui fronça les sourcils en écoutant Lliane, elle le connaissait? Et qui était ce Sword?

-Nan! Je joue pas, j'ai une tronche a me moquer de toi? Pas vraiment, si tu m'connais t'as p't'être un lien avec mon enfance, avant l'incendie.

-Si c'est le cas mon garçon la police aurait contacté les proches de tes parents morts dans l'incendie.

-Ouais! Et si c'était pas le cas justement parce que leur proches sont différents? Elle est peut-être venue me chercher!

Sagis regarda George qui ne savait pas trop quoi dire parce que ce qu'il disait était vrai en un sens, les créatures magiques évitaient de se faire remarquer ou de donner leur adresse privé, voire leur numéro de téléphone. Il tourna la tête vers Llian et l'interrogea du regard.
Mjöllnir
Master Chief
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 29
http://rp-legend.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Juin - 12:37
L'homme laissa Lliane entrer généreusement et lui proposa une boisson chaude une fois dans la cuisine où il avait entraîné le jeune homme. Se déplacer silencieusement n'était pas un problème pour Lliane qui avait hérité la démarche aérienne et silencieuse de sa mère elfe.

"Vu l'heure, un chocolat chaud serait parfait, merci."


Le jeune homme lui posa une question sur un ton peu poli que l'hôte n'apprécia guère et qu'il expliqua. Lliane était intriguée, elle était de plus en plus persuadée que ce jeune homme était bien Sagis. Cependant, il ne la connaissait manifestement pas, mais cela pouvait être dû à une amnésie.


"Puisque tu es direct jeune homme, autant être franche. Je suis mi-démone, mi-elfe et il est vrai que certains n'aiment pas me voir arriver près de chez eux. Dans ces cas-là, je les affronte en générale à grand coup d'arguments et s'il veulent en venir aux mains, un peu de télékinésie permet de les immobiliser et à ce moment-là, ils ont en générale trop peur pour continuer et s'en vont.

Par contre toi, tu me rappelle énormément quelqu'un. Une créature magique, lui aussi nommé Sagis... Je ne te rappelle vraiment rien ? Lliane, Sword, une école de magie sur une île... A moins que tu ne te moques de moi, ça te ressemblerait bien..."
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Juin - 11:19
-Ho... ce n'est rien, ne vous inquiétez pas, nous n'avons pas l'habitude d'avoir de la visite aussi tard. Je vous en prie, ne restez pas sous cette pluie, je ne suis ps du genre à laisser quelqu'un à la porte. Seulement éviter de faire trop de bruit les enfants dorment à l'étage.

Il ouvrit en grand la porte et la laissa entrer, se détendant un peu. Il emmena avec lui Sagis en faisant signe à Mlle Keltys de venir avec lui, l'accompagnant jusque dans la cuisine il installa Sagis qui reprit son bras et fit la moue et croisa les bras contre lui en attendant que le vieux lui fasse du sermonage. George proposa à Lliane de s'intaller avec eux à table.

-Je peux vous faire quelque chose à boire de chaud, du café, du thé, du chocolat ou du lait chaud au miel si vous voulez. Je vous guiderais vers une de nos chambres après.

George lança un regard à Sagis qui fixait Lliane intrigué mais n'en montrant aucun trait. Elle lui ressemblait un peu, elle avait aussi les oreilles pointues et avait l'air d'être une créature magique. En un sens il appréciait George simplement par qu'il ne faisait aucune discrimination par rapport aux êtres différents des humains comme lui ou Finell et Gaby, contrairement à d'autres personnes du village qui étaient plus que violents et péjoratifs à leur égard. D'un signe de tête pour la désigner Sagis prit la parole.

-Toi aussi t'es différente?! T'as jamais de problème quand tu te balade?!

-Sagis! Ne soit pas insolent s'il te plait! (George se tourna vers Llian avec un sourire contrit et s'inclina légèrement) Il faut l'excuser mais comme il est un peu différent les autres du village ne le traitent pas très bien, et il a tendance aussi a rendre les coups et ce de façon un peu trop violente.

-Ouais! J'me défend contre ces bouzeux rien de plus! Je demande rien a part qu'on me foute la paix!

Sagis releva la tête en arrière et soupira lourdement, il avait la peau brune et des yeux rouges vifs, de plus ses cheveux noirs en pagaille lui donnait son petit air de racaille. C'était certain qu'il s'agissait bien du Sagis que Lliane connassait, mais il semblait ne pas la connaître.
Mjöllnir
Master Chief
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 29
http://rp-legend.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Juin - 9:19
Il sembla à Lliane que des cris avaient été poussés de l'autre côté de la porte un peu avant qu'elle ne s'ouvrit. Un homme vint ouvrir cependant. Lliane ne fut pas surpris outre mesure de la forte impression qu'elle fit à celui qui devait être le propriétaire ou au moins le gérant des lieux, elle était habituée au fait que les humains craignent les créatures magiques.
Elle lui répondit donc de sa voix la plus douce avec un beau sourire.


"Bonsoir monsieur, excusez-moi de vous déranger à une heure aussi tardive. Je me présente, Lliane Keltys. Je suis actuellement en voyage et comme vous le voyez, j'aurais besoin d'un endroit où passer la nuit. Si vous pouviez m'en indiquer un, je vous serait très reconnaissante. Et ne vous inquiétez pas, je n'ai d'intention hostile envers personne ici."


Pendant qu'elle parlait, Lliane avait bien sentit qu'il y avait quelqu'un plus en retrait derrière son interlocuteur et fini par jeter un oeil au garçon qui lui semblait avoir une aura si familière. Lorsqu'elle l'aperçu, ce fut à son tour d'être surprise. Il ressemblait tellement à Sagis, chien démoniaque aux multiples apparences au service d'un des professeurs de Gwendalavir. Cependant, était-ce bien lui ? Il paraissait bien plus jeune que Sagis. Ce dernier pouvait-il rajeunir ainsi son apparence ?
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Juin - 8:20
Il était tard dans l'oprhelinat des Darweens, George Darweens le gérant était en train de faire un tour des dortoirs pour voir si les enfants dormaient tous bien sagement et n'étaient pas réunis pour se raconter des histoires d'horreur dans la nuit. Les plus âgés avaient leur chambre à eux et ce n'était pas la place qui manquait dans ce grand manoir. Mais lorsqu'il arriva au niveau des chambres des grands George vit la porte d'une des chambres ouvertes. Il soupira lourdement et se dirigea à grand pas pour vérifier que le jeune homme de cette chambre y était bien.

-Ho bon sang! Où est encore passé ce petit voyou?!

Décidément, celui là n'en faisait qu'à sa tête depuis que Diana, sa femme l'avait récupéré il y a maintenant 12 ans de ça. Il semblerait qu'elle l'ai trouvé près d'une maison qui brûlait et les policiers et les pompiers n'avaient pas trouvé les parents du garçon , ils en avaient déduit qu'ils étaient morts dans l'incendit dévastateur de cette nuit là. Depuis lors le petit n'avait fait que des gaffes et cherché des embrouilles. Ils étaient toujours obligés de le surveiller où qu'ils aillent. Diana disait qu'il était perturbé par la perte de ses parents et qu'il réagissait violemment avec tout le monde à cause de ça, mais George n'en pensait pas un mot. Il pensait que ses parents l'avaient certainement très mal éduqué, voir délaissés et c'était pour ça qu'il était comme ça avec tout le monde et faisait peur aux plus jeunes de l'orphelinat. La pluie tombait fort cette nuit là et George cherchait le jeune garàon dans tous les coins et recoins du manoir, il le trouva habillé et portant un manteau pour se diriger dehors.

-Bon sang Sagis! Reviens ici immédiatement! Où vas-tu comme ça?

-Fais pas chier le vieux! je sors faire un tour, j'ai pas envie de dormir!

-Sagis!

Un coup de tonnerre éclatat, couvrant la voix de George qui courrut vers le jeune homme et le rattrapa par le bras. Au même moment on frappa à la porte et Sagis et George regardèrent en direction de l'entrée. Qui ça pouvait être à cette heure aussi tardive? Sagis dégagea son bras et se dirigea vers la porte, suivit du maître de maison qui n'allait pas le lâcher comme ça. Il reprit le bras du garçon et l'éloigna de la porte pour l'ouvrir, avant ça il regarda Sagis d'un air autoritaire.

-Tu restes là!

Sagis soupira et resta en retrait derrière Georges qui ouvrit la porte sur une jeune femme aux cheveux bleus et aux oreilles pointues. Une elfe? Les yeux rond de surprise il balbutia un instant avant de parler de nouveau correctement.

-Hum! Que puis-je faire pour vous mademoiselle?
Mjöllnir
Master Chief
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 29
http://rp-legend.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 31 Mai - 20:47
Lliane Keltys, belle elfe-démone en paraissant 20-25 ans était encore en vadrouille pour un de ces nombreux voyages. Pour changer de son éternelle robe noire fendue et décolletée et surtout pour être plus à l'aise lors de son voyage, elle portait un pantalon de coton épais et confortable beige, des bottes de cuir marron, une chemise blanche et un veston marron.

Ses beaux cheveux étaient attachés en une queue de cheval, à l'exception de sa frange et de deux grandes mèches qui encadraient son visage. Une bourse et un sac à dos magiques lui permettaient de transporter tous ses bagages.

Le soir tombait et un orage violent commençait à faire tomber une pluie battante. Fort heureusement, Lliane arrivait dans un village. Mira, son fennec femelle était douée d'une longévité exceptionnelle et pouvait se transformer en un un renard à neuf
queues à la robe couleur sable, des yeux entièrement de la couleur d’un
rubis et d’un mètre quinze de hauteur au garrot. A ces pouvoirs, il fallait ajouter la capacité d'accélérer la cicatrisation des plaies en les léchant. Tout cela lui avait été donné par magie par sa maîtresse qui la chevauchait à ce moment.

Lliane avait besoin de trouver rapidement un abri. L'un des premiers bâtiments qu'elle croisa était un orphelinat religieux. Elle songea qu'ils pourraient peut-être l'héberger ou au moins la diriger vers un endroit où passer la nuit.
Lliane demanda à Mira de s'arrêter à la porte de l'orphelinat avant qu'elle ne reprenne son apparence de fennec. Lliane frappa ensuite à la porte, espérant ne pas attendre trop longtemps sous la pluie.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RP-Legend :: Primo :: Archives-